Out of stockOut of stock

Main mutilée ensanglantée – « La Main Rouge ».

Main mutilée avec os et traces sanguinolentes en plastique.

SKU: WPN-021

12,00 

Rupture de stock

Description

… Suite du récit commencé sur la fiche produit « Bigfoot »…

Une dizaine de petits sacs blancs numérotés étaient soigneusement alignés le long de la berge, froidement éclairés par les projecteurs de la police, et manipulés avec égard par les techniciens revêtus de combinaisons blanches. Le reste de l’environnement disparaissait dans la pénombre. La zone entière était plongée dans le silence. Seule une légère brise et le murmure des hommes alentours animaient les lieux.

L’Agent Spécial Ann Shepard écoutait les explications tremblotantes du Shérif. « J’ai été réveillé en pleine nuit par un coup de fil du vieux Mathison. C’est un excentrique qui vit en ermite dans le bayou depuis toujours. » Précisa-t-il. « Mathison racontait qu’il entendait un grondement et des hurlements ; et aussi qu’il y avait des traits lumineux dans le ciel ! Il devait y avoir un sacré raffut : sa cabane est à trois kilomètres de là ! ». Shepard releva les yeux de son carnet de notes. « Je vois. Vous le connaissez bien, ce Mathison ? ». Le Shérif ajusta son chapeau. « Ce n’est pas un fou, même s’il vit à l’écart. Pourtant il aurait eu de quoi devenir fou ! Sa femme et son fils ont disparu dans le bayou alors qu’ils campaient. On ne les a jamais retrouvés. Depuis, on dit que Mathison est versé dans les pratiques vaudou. J’avoue ne pas croire tous les racontars. »

L’Agent Shepard nota ces informations dans son carnet et se promit de rendre visite à Mathison dès l’aube. Ce qu’elle avait pris au départ comme un simple fait divers commençait à prendre une toute autre tournure. Comment expliquer que la berge soit ravagée, et déchiquetée, sur une bonne quinzaine de mètres de largeur, sans les traces du passage d’un engin de chantier ?

D’après Lisa Bettman, chargée de coordonner les opérations des techniciens sur place, du matériel de camping presque totalement détruit avait été retrouvé, ainsi que quelques vêtements, des chaussures de randonnée, et des bâtons de marche… Mais surtout des membres humains qui présentaient tous la même caractéristique : ils avaient été arrachés, sans aucune précaution ou technique particulière. Le plus étonnant était qu’ils étaient gonflés, comme s’ils avaient passé plusieurs jours immergés. Or les faits ne remontaient qu’à quelques heures.

Shepard n’en était qu’à sa troisième investigation. Mais déjà, elle en avait la certitude, elle allait avoir besoin de tout ce qu’elle avait appris à Quantico. En espérant que ce serait suffisant….

Si vous êtes un horrible maitre de jeu, vous pourrez révéler à vos joueurs cette main putréfiée, arrachée, mutilée, et gonflée, à l’occasion d’une scène clé de votre scénario ou de votre campagne. Ou bien vous pourrez la poser en macabre élément de décor sur votre table de jeu de rôle : elle saura (une fois éclairée par des bougies, une lampe banquier ou tempête) suggérer une ambiance délicieusement morbide et inquiétante. Si l’univers dans lequel vous jouez se situe dans les années 20, un gramophone pourra diffuser des sonorités glauques pour parfaire l’ambiance. L’horreur n’ayant pas de limite, cet artefact correspondra toutefois à tous les types de jeu, que leur proposition soit contemporaine, médiévale fantastique, horrifique, ou futuriste. Il trouvera dés lors sa place sur une nappe cosmique, ou imitation bois, pierre, ou brique.

Matériau : Plastique souple.
Contenu : Imitation de main en piteux état.
Emballage : Vrac.
Univers idéaux : Tous !… Dès lors que l’horreur est au rendez-vous.
Jeux idéaux : Tous aussi, dès lors qu’il y sera question de membres mutilés !.. Mais plus particulièrement l’Appel de Cthulhu, Kult, Trail of Cthulhu, etc…

Informations complémentaires

Poids 0,898 kg
Dimensions 25 × 25 × 10 cm

VOUS AIMEREZ

AUSSI

Vous recherchez...


Ceci fermera dans 0 secondes

Vous recherchez...


Ceci fermera dans 0 secondes